close
Comment devenir éducatrice de jeunes enfants par la VAE ?

Comment devenir éducatrice de jeunes enfants par la VAE ?

10 juin 2019VAE278Views
vae-eje-educatrice-jeunes-enfants

L’éducatrice de jeunes enfants est une spécialiste du secteur de la petite enfance. Elle intervient quotidiennement dans des lieux de type crèche, halte-garderie, relais d’assistantes maternelles, hôpital, maison d’enfants, service de protection maternelle infantile, etc. Elle encadre et accompagne les enfants dans leur développement et apprentissage. Suivre une formation constitue une voie classique pour accéder à un diplôme et exercer ce métier. La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) peut être une alternative si vous êtes déjà en activité. Il s’agit d’un droit individuel inscrit dans le Code du Travail, ouvert à tous et gratuit. Découvrez comment devenir éducatrice de jeunes enfants par la VAE.

Étape 1 : le livret de recevabilité

La préparation d’une VAE EJE (Éducatrice Jeunes Enfants) demande du travail et du temps. La première étape consiste à préparer un dossier, appelé livret de recevabilité. Vous allez présenter votre parcours, vos compétences et votre expérience (acquise au cours d’une activité salariée, non salariée ou bénévole). La durée cumulée est de 1 an équivalent temps plein. Montrez que votre profil est en adéquation avec le diplôme que vous souhaitez obtenir. Des justificatifs comme vos attestations d’employeurs et fiches de paie vous seront demandés. Vous recevez généralement une réponse sous deux mois.

Étape 2 : le livret d’évaluation des acquis

Vous avez reçu une réponse positive ? Vous recevez alors un courrier accompagné du livret 2 appelé « livret d’évaluation des acquis ». On vous demande de donner des exemples précis et détaillés de votre expérience professionnelle. Vous devez montrer que vos différentes missions, salariées ou bénévoles, sont en rapport avec le diplôme. Une notice accompagne le livret, vous donnant des conseils pour bien le rédiger. Vos capacités de réflexion et d’écriture sont ici mises à l’épreuve.

Étape 3 : l’accompagnement

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner. Cette étape n’est pas obligatoire mais vivement conseillée. Il est souvent difficile de se rendre compte des compétences que l’on a acquises au cours de sa vie professionnelle. Un formateur vous aide dans cette prise de recul et vous prépare également au passage devant le jury.

Étape 4 : le passage devant un jury

Votre deuxième livret est envoyé, vient maintenant le temps de la convocation devant le jury. Celui-ci est composé de trois personnes : un éducateur de jeunes enfants professionnel, un formateur d’un centre de formation et un professionnel du travail social. Ils analysent votre profil, votre livret 2 et déterminent vos compétences. Vous réalisez une présentation orale pour soutenir votre dossier. On juge alors vos qualités d’expression orale et votre aisance professionnelle. Le jury décide de la validation de votre VAE, qui peut être totale ou partielle. Dans le deuxième cas, vous pouvez vous présenter aux sessions suivantes de VAE pendant 5 ans ou suivre une formation en complément.

S’engager dans une VAE demande une grande disponibilité, du travail et beaucoup de sérieux mais vous pouvez vous entourer et demande de l’aide à un centre de VAE comme Excellence VAE. Cinq ans peuvent parfois être nécessaires pour parvenir à une validation totale. Mettez tous les atouts de votre côté : enrichissez vos connaissances, vos compétences et votre expérience. N’hésitez pas à échanger avec des professionnels, assister à des conférences et suivre des formations complémentaires.

Tags:VAE
hochet-bebe-super

Présentation du jeu d’éveil préféré de bébé : le hochet

vanity-beaute-de-lete

Vanity beauté de l’été