close
Extension et rajout de cheveux : ce qu’il faut connaître à leur sujet

Extension et rajout de cheveux : ce qu’il faut connaître à leur sujet

26 mars 20181153Views
extension-cheveux

Il y a quelques particularités qu’il faut connaître lorsque l’on décide pour le port d’une extension de nos cheveux, quels que soient les raisons qui nous poussent à le faire. Cheveux fins, trop courts, abîmés, etc., sont souvent les motifs de cette décision, mais il arrive aussi que certaines le fassent dans le but d’étonner son entourage ! Voici les différents types de pose existants actuellement. Le point sur la situation.

extension-cheveux1

Une pose occasionnelle

Cette façon de mettre en place les extensions cheveux consiste à la possibilité de porter ou non les rajouts selon le cas, on l’appelle aussi une extension à clip. Il permet de porter les rajouts le matin et de les enlever dans la soirée, au moment d’aller se coucher. On peut alors procéder à leur entretien journalier sans aucun problème de commodité. Tous les types de cheveux peuvent bénéficier de cette pose à clip, mais pour être sûr qu’elle sied à merveille à vos chevelures, il faut demander l’avis d’un professionnel. Ce sera d’ailleurs lui qui vous expliquera en détail la façon de planter ces extensions à clips. Soulignons que les autres façons de porter les rajouts entrent toutes dans la catégorie de pose dite « permanente », car elles sont fixées définitivement sur les cheveux naturels.

Une pose permanente

Ce deuxième type de pose se répartit en trois catégories distinctes. Il s’agit de :

  • L’extension à froid

Pour cette première pose, les rajouts sont fixés sur les mèches naturelles au moyen d’un anneau métallique ou à l’aide d’une colle végétale transparente à base de kératine naturelle. Il faut aller dans un cabinet de coiffure pour procéder à cette opération. Généralement la durée de pose de 120 à 150 mèches de cheveux 100 % naturels se situe à peu près entre 2 et 3 h et leur coût revient assez cher (plusieurs centaines d’euros). Le piège à éviter consiste à se renseigner si la dépose est comprise ou non dans le tarif, sinon vous êtes obligés de débourser des euros supplémentaires pour cela.

  • L’extension à chaud

Les mèches seront cette fois collées sur les cheveux naturels avec de la colle végétale chauffée pour obtenir un résultat impressionnant, on a l’impression de porter ses propres cheveux ! Soulignons que les extensions permanentes (à chaud ou à froid) peuvent durer entre 4 et 6 mois, selon les soins prodigués à leur encontre. Vos cheveux pourront être lavés avec votre shampoing habituel avec la tête en arrière suivi d’un démêlage doux pour empêcher l’apparition de nœuds.

Avantages : les mèches fixées avec ces deux types d’extension sont presque invisibles et peuvent durer entre 4 à 6 mois.

Inconvénient : la pratique de ces extensions cheveux est très onéreuse.

  • Le tissage

Pour cette pose, les racines ou les parties destinées à recevoir les extensions sont tressées fermement et on y coud des bandes de cheveux (naturels ou artificiels) à l’aide d’une aiguille et d’un fil. Ce type de pose est réservé aux cheveux naturels épais et résistants du genre afro, car ils supportent mieux un tressage et le poids des bandes de cheveux. Un tissage est plus abordable qu’une extension.

decoration-maiage

Mariage : comment reconnaitre la décoration parfaite ?

Bien choisir son legging de yoga femme

Comment choisir le meilleur legging de yoga